Autrices

Prévisualiser dans un nouvel onglet

Louise Bélisle

Femme, sorcière, artisane et maman de 3 enfants, j’aime créer de mes mains, surtout avec les plumes! Je suis curieuse et passionnée par la vie et ses possibilités! Je suis sur le chemin de la reprise de mon pouvoir personnel!


Amé

Bonjour, je m’appelle Amélya, j’ai 17 ans. Je suis dans les plus jeunes participantes cette année! Vous pourrez lire mes slams inspirés de ma vie, de ce que je vis! Mais malgré ces incidents, je suis très reconnaissante de ce que j’ai!! J’espère vous avoir inspiré!!

🙂

Je suis travailleuse au centre de femmes depuis 6 ans et également agricultrice lorsque je ne travaille pas au centre! Je milite pour plus de justice sociale, une société où chaque personne a SA place.

Marilyn

Je suis travailleuse au centre de femmes depuis 6 ans et également agricultrice lorsque je ne travaille pas au centre! Je milite pour plus de justice sociale, une société où chaque personne a SA place.


Elysabeth

Je suis une femme, j’utilise le pronom elle. Je suis féministe, intervenante à la Méridienne (maison d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, dans le HSF) depuis 5 ans déjà. La lutte contre les violences faites aux femmes remplit une très grande partie de ma vie. La lutte contre les préjugés et les stéréotypes liés à la santé mentale également depuis peu. J’ai un trouble de l’anxiété généralisée, j’ai toujours eu l’impression que j’étais anormale, à côté de la plaque. Je travaille sur moi, je réalise que je suis unique, pas anormale. Et si je suis anormale pour certain.es, tant mieux, je préfère cadrer dans mon propre cadre! Maintenant, je souhaite sensibiliser la population à nos conditions et montrer aux personnes qui vivent avec une condition comme moi qu’iels ne sont pas seul.e.s. 

Vee

Féministe. Parent, dans un couple homosexuel. Non-binaire pour les autres, sans étiquette pour moi. J’utilise le pronom iel en français (avec accords au féminin) et they en anglais. Socialisée comme femme, je porte ce bagage encore aujourd’hui sur mon dos et dans le regard des autres. Je travaille dans le milieu communautaire auprès des femmes depuis maintenant 10 ans. L’égalité entre les genres, la reprise de pouvoir et l’affirmation de soi sont des sujets sur lesquels je travaille assidûment. J’écris ici dans l’espoir que les personnes qui se reconnaissent ou pour qui mon histoire et mes pensées résonnent se sentent moins seul-e-s.

Crédit photo: Kim Gaudreau Photographe


Latifah Liberato

Je me présente Latifah Liberato je suis âgée de 14 ans . Je me suis récemment découverte une passion que j’expérimente depuis toute jeune mais que j’ai plus développé à mes 12 ans celle-ci se nomme l’art: (dessin,peinture,art manuel…) j’espère que mon art vous plaira.


Catherine Dupuis

Catherine Dupuis complète actuellement une maîtrise en études françaises à l’Université de Sherbrooke. Ses intérêts de recherches portent, entres autres, sur les figures féminines qui ont été oubliées de l’Histoire. Dans le cadre de son mémoire, elle s’interroge sur les pratiques mises en place dans la littérature contemporaine pour remédier à ces absences. Outre ses études, Catherine publie des textes dans diverses revues de création littéraire et s’implique dans le milieu culturel et communautaire de Sherbrooke et ses environs. Depuis peu, elle occupe le poste de directrice pour le Journal communautaire Regards du district d’Ascot.


allo

Andrée Larrivée

Je suis militante féministe et engagée depuis fort longtemps. En 1982, j’ai mis sur pied, le Centre des femmes du HSF La Passerelle et 1990 La Méridienne, maison d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants.  Je lutte quotidiennement contre les pressions sociales qui nous maintiennent dans des rôles stéréotypés.

Je suis parent de deux merveilleux enfants et la Mam de 5 petits enfants.  Plus en lien avec mon texte, je suis divorcée pas à une mais à deux reprises. Lors de la fin d’une troisième relation, j’ai décidé de demeurer célibataire et de mettre mes énergies sur moi plutôt que sur la réussite d’une relation.

Nawel Amokrane

Femme, maman, passionnée et créative. Je me définis comme une femme du monde, j’aime découvrir les autres pays et leurs cultures. Je suis directrice du Centre de services éducatifs populaires du Haut Saint François depuis 2 ans. Je suis pour la justice sociale et la scolarisation pour toutes et tous. Je participe à ce blogue pour présenter des femmes de la minorité (racisée, même si je n’aime pas ce mot) qui n’ont pas généralement l’occasion de s’exprimer et de raconter leurs vécus. J’écris avec cœur et conviction de liberté. Bien fière d’être féministe.